Détermination de la solubilité du sel dans l’eau

Quelle masse maximale de sel peut-on dissoudre dans l'eau?

Matériel :

  • Balance électronique
  • éprouvette graduée de 250 mL
  • erlenmeyer de 500 mL
  • agitateur
  • spatule (ou cuillère)
  • capsule (ou coupelle ou verre de montre)
  • du sel fin

Expérience :

Mesurer 200 mL d'eau dans une éprouvette graduée et verser ce volume d'eau dans un erlenmeyer.

Peser 10 g de sel dans une coupelle (ou capsule, verre de montre,…) après avoir taré la balance.

On ajoute les 10 premiers grammes de sel à l'eau contenue dans l'erlen et on agite.

On remarque que le sel se dissous et disparaît complètement.

On ajoute de nouveau 10 g de sel dans les 200 mL d'eau et on agite. On répète l'opération jusqu'à 60 g de sel ajouté et le sel se dissous toujours.

A partir de 60 g de sel, il faut en ajouter 2g et répéter l'opération jusquà ce que le sel ne se dissolve plus.

Observation :

Le sel ne se dissous plus lorsque la masse de sel ajouté dépasse 72 g. On observe que quelques cristaux de sel restent au fond de l'erlen malgré l'agitation.

Interprétation :

La solution d'eau salée est saturée en sel lorsque la masse de sel dissous atteint 72 g pour 200 mL d'eau.

On peut donc calculer la solubilité du sel dans l'eau (à 20°C environ).

En effet, 200 mL x 5 = 1000 mL = 1L

Donc la solubilité du sel dans l'eau à 20°C est d'environ 72g x 5 = 360 g/L

Conclusion :

La solubilité du sel dans l'eau à 20°C est d'environ 360 g/L

Remarque :

On peut faire l'expérience de mettre une masse supérieure à 72 g de sel dans 200 mL d'eau (du sel restera non dissous au fond de l'erlen) puis faire chauffer l'erlen sur un bec électrique.

Rapidement, le sel non dissous disparaîtra.

Ceci montre que la solubilité du sel dans l'eau augmente quand la température de la solution augmente.

Les commentaires sont fermés