Chapitre VII – L’eau solvant

I – DISSOLUTION DE SOLIDES DANS L’EAU

 

Expérience :

On verse de l’eau dans plusieurs tubes à essai puis on y ajoute plusieurs solides. On agite et on laisse reposer.

Dissolution de solides dans l'eauObservations :

Après agitation, on observe que certains solides disparaissent (sel, sucre, sulfate de cuivre,…) et d’autres pas (farine,sable,..).

Interprétation :

Les solides qui peuvent se dissoudre dans l’eau sont dits : solubles dans l’eau.

Les autres sont dits insolubles dans l’eau.

Le mélange homogène obtenu par dissolution dans l’eau est une solution aqueuse.

 

Le sel, sucre,… sont les solutés et l’eau est le solvant.

 

Lorsqu’on veut dissoudre une quantité trop importante de sel dans l’eau, celui-ci ne se dissout plus : on dit que la solution est saturée en sel.

CONCLUSION :

• Dissoudre consiste à mélanger un composé soluble appelé soluté dans un composé liquide appelé solvant.
• Le mélange homogène obtenu est appelé solution .
• L’eau peut dissoudre un certain nombre de soluté, on dit que c’est un bon solvant.

 

II – LIQUIDES MISCIBLES ET NON MISCIBLES À L’EAU.

Expérience 1:

On verse de l’eau dans plusieurs tubes à essai puis on y ajoute plusieurs liquides. On agite puis on laisse reposer.

Mélanges de liquidesObservations :

Le vinaigre et le sirop forment avec l’eau un mélange homogène : on dit qu’il sont miscibles à l’eau.

L’huile et le white-spirit ne forment pas un mélange homogène avec l’eau : ils sont non miscibles à l’eau.

Expérience 2 :

On souhaite séparer le mélange eau + huile. Pour cela il suffit de verser le mélange eau+ huile dans une ampoule à décanter et laisser reposer le mélange. On observe une décantation.

La décantation

Après avoir enlevé le bouchon de l’ampoule à décanter, on ouvre le robinet et on laisse couler l’eau dans le bécher jusqu’à ce que la surface de séparation « eau-huile » arrive au niveau du robinet.

Dans le bécher, on a récupéré l’eau, puis il ne reste plus qu’à verser l’huile dans un autre bécher.

La séparation est effectuée.

CONCLUSION :

De nombreux liquides sont miscibles à l’eau.

Les liquides non miscibles peuvent être séparés avec une ampoule à décanter.

 

III – CONSERVATION DE LA MASSE.

Expérience :

On place sur le plateau  d’une balance un morceau de sucre et un bécher contenant de l’eau. On relève la masse. Puis on met le sucre dans l’eau et on mélange. On note à nouveau la masse.

On réalise la même expérience avec un bécher d’eau et de sirop.

Observation :

La masse ne change pas lors de la dissolution du sucre ou lors du mélange sirop-eau.

CONCLUSION :

La masse d’un mélange est égale à la masse des substances mélangées.

 



 

 

Chapitre VI – L’eau solvant (doc)

Chapitre VI – L’eau solvant (ppt)

6 Commentaires

  1. merci ca m’a bien aidé bon courage

  2. super cours . clair et precis. merci de votre aide. L’apprentissage est tres rapide avec cette clarete.

  3. C’est génial.

  4. Merci trop cool ton cour merci

  5. citations: ile ne savaient pas que c'était impossible,

                                                    alors ils l'ont fait.

    Mark TWAIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *