Chapitre II – Mélanges aqueux

 I – Mélanges homogènes – Mélanges hétérogènes.

  • Un mélange hétérogène est un mélange pour lequel on peut distinguer au moins 2 constituants à l’œil nu.

Ex: jus d’orange, eau boueuse, eau+huile,

  • Un mélange homogène est un mélange pour lequel on ne distingue pas les différents constituants à l’œil nu.

Ex : sirop, café, lait, …

II – Séparation des constituants d’un mélange hétérogène.

      a) La décantation.

Matériel : un tube à essais, de l’eau boueuse.
Manipulation : On laisse reposer pendant un temps suffisamment long l’eau boueuse dans un tube à essais.

La décantation
Schéma de la décantationObservation : Les particules solides et lourdes se déposent au fond du tube.

Le liquide au-dessus du dépôt est limpide et plus clair.

      b) La centrifugation.

On fait tourner très vite le récipient contenant la solution.Centrifugeuse

Observations (centrifugeuse à l’arrêt) :
Dans chaque tube, on observe au fond un dépôt solide  et au­-dessus un liquide plus clair.
Comparer cette méthode à la décantation :
La centrifugation est plus rapide que la décantation.
Conclusion :
La décantation et la centrifugation permettent de séparer des constituants d’un mélange hétérogène.

 

      c) La filtration.
Matériel :  un entonnoir, papier Filtre, agitateur, bécher.

Manipulation : On verse lentement le long d’un agitateur le mélange précédent.  On place l’entonnoir au­-dessus d’un bécher.

FiltrationObservations :
Un liquide s’écoule peu à peu. Les particules solides  sont retenues par le filtre. C’est le résidu.
Au fond du bécher, le liquide recueilli est homogène. On l’appelle filtrat.

Interprétation :
Le papier filtre est percé de petits trous. Il laisse passer les liquides et arrête les particules solides plus grosses que les trous.
Conclusion :
La filtration permet d’obtenir un mélange homogène  à partir d’un mélange hétérogène.

 

III ­ les gaz dissous dans les boissons.

      1) Mise en évidence d’un gaz.
Expérience :

recueil d'un gaz par déplacement d'eau

• Du gaz s’échappe de la bouteille de Perrier,  passe par le tube à dégagement puis monte dans le tube à essai en prenant la place de l’eau.
• La technique utilisée s’appelle recueil d’un gaz par déplacement d’eau.

      2) Identification de ce gaz.
• Le gaz était dissous dans la boisson, il est incolore.
Expérience :
On verse de l’eau de chaux dans le tube contenant le gaz, on bouche et on agite.

Test à l'eau de chaux
Observation:
L’eau de chaux se trouble.

Rappel : L’eau de chaux se trouble en présence de dioxyde de carbone

Conclusion : 

Le Perrier, comme toutes les boissons gazeuses, contient du dioxyde de carbone dissous qui trouble l’eau de chaux.


Les mélanges aqueux

Départ
Félicitation - vous avez complété Les mélanges aqueux. Vous avez obtenu %%SCORE%% sur %%TOTAL%%. Votre performance a été évaluée à %%RATING%%
Vos réponses sont surlignées ci-dessous.
Retour
Les questions en gris sont complétées.
12345
67Fin
Retour

 

 

 

Chapitre II – Mélanges aqueux (format pdf)

Chapitre II – Mélanges aqueux (format Notebook)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *